VACCINATION DES ENFANTS ET ADOLESCENTS

LES ENFANTS ET ADOLESCENTS SONT TRÈS PEU CONCERNÉS PAR LA COVID :

 

Au 6 mai 2021, sur les 14 mois depuis le début de la crise avec les 3 vagues, les décès attribués à la COVID pour les enfants et adolescents sont les suivants (Réf 1) :

 

Tranche d’âge

Mortalité attribuée au COVID pour les enfants et adolescents sur 14 mois

0-9 ans

4 /10 000 000

10-19 ans

9 / 10 000 000

 

    - la plupart de ces enfants décédés étaient déjà atteints par de graves comorbidités ;

    - la plupart du temps, pour eux, la COVID se manifeste par un simple rhume ;

    - lorsqu’ils sont atteints, le risque de complications est vraiment très faible et l’immunité qu’ils en retirent est très robuste, bien supérieure à celle conférée par la vaccination.

Selon une récente étude israélienne (Réf 2) :

les personnes rétablies du COVID 19 ont 13 fois moins de risque de réinfection et 7 fois moins de risque d’infection symptomatique que les vaccinés double dose Pfizer.

Les observations faites à l’IHU montrent qu’elles sont protégées à 99 % (Réf 3).

    - de plus, l’immunité naturelle acquise par la maladie mobilise toutes les immunités, y compris l’immunité de la muqueuse nasopharyngée, les personnes ainsi immunisées ne sont pas contaminantes.

 

LA VACCINATION DES ENFANTS ET ADOLESCENTS NE PARAIT PAS ÊTRE UNE BONNE IDÉE CAR ELLE :

 

    - les prive d’une immunisation naturelle robuste et sans risque pour eux ;

    - ne les empêche pas d’être contaminants, les vaccinés sont aussi contaminants que les non-vaccinés. Et cela commence à se savoir : même les média grand public en parlent. Voir à ce propos le revirement du journaliste Patrick COHEN (grand pourfendeur du professeur Raoult) sur l’immunité vaccinale (Réf 4) et Pascal PRAUD qui parle de « mensonge d’état » en parlant des propos tenus par Olivier VÉRAN le 13 juillet dernier (Réf 7).

     - les expose aux effets indésirables des vaccins qui sont très importants pour ces vaccins. À partir d’une analyse des données de la pharmacovigilance américaine VAERS (Réf 3) on peut calculer que si on vaccine 3 doses sur 14 mois 10 000 000 d’adolescents nous aurons au minimum 24 930 déclarations d’effets indésirables dont 1 410 effets indésirables graves comprenant 24 morts, 18 syndromes de Guillain Barré, 79 thromboses, 8 myocardites… à comparer aux 9 morts provoqués par la COVID en 14 mois pour cette population.- À ces effets indésirables court terme s’ajouteront les effets indésirables moyen et long terme que nous n’avons pas encore mesurés.

 

LA VACCINATION GÉNÉRALISÉE N’EST DONC PAS UNE BONNE IDÉE

 

Il se trouve que bon nombre d’instances de santé partage cet avis. Je me contenterai de citer le comité supervisant la vaccination au Royaume Uni (Réf 5) et l’épidémiologiste en chef d’Islande (2ième pays le plus vacciné au monde) qui conseille maintenant de réserver le vaccin pour les personnes vulnérables et de laisser le virus circuler pour développer l’immunité naturelle (Réf 6).

 

 

 

            CONCLUSION

 

Les enfants et adolescents ont tout à perdre et, s’ils sont en bonne santé, rien à gagner.

De plus leur vaccination ne les empêche pas de propager le virus et ne leur permet pas de contracter une immunité naturelle très robuste.

 

        ELLE EST CONTRE PRODUCTIVE POUR L’IMMUNITÉ COLLECTIVE.

 

Et pourtant la propagande pour la vaccination généralisée bat son plein sur les médias de grande écoute et les réseaux sociaux. Le parti socialiste présente au Sénat une motion pour rendre la vaccination obligatoire et le chef de l’État s’est même transformé en influenceur pour convaincre les adolescents !

Les jeunes ne se vaccinent plus pour leur santé ou protéger leurs proches mais pour pouvoir aller en classe, au cinéma ou dans les salles de sport.

Sur certaines vidéos de propagande on leur dit même de ne pas s’inquiéter s’ils entendent parler de morts suite à la vaccination : quand on meurt d’un accident de delta plane 3 jours après le vaccin ce n’est pas la faute du vaccin !

 

Pendant ce temps, notre chef de l’État recevait à l’Élysée le 2 août dernier les membres de l’énigmatique club du Dolder (Réf 6) qui rassemble les 25 dirigeants des plus grandes entreprises pharmaceutiques et dont le président n’est autre que le PDG de Pfizer.

 

Avec le pass sanitaire, la vaccination des adolescents est rendue quasiment obligatoire. Une grosse couleuvre de plus à avaler et certains parlent maintenant de la vaccination des enfants. Israël qui après avoir vacciné massivement, connaît la pire flambée épidémique de son histoire, persévère : le pass sanitaire est revenu et sera étendu aux enfants à partir de 3 ans !!!

 

Nous sommes tombés bien bas. Doit-on désespérer ? Sûrement pas. Il faut se souvenir que pour faire l’omelette, il faut casser des œufs. On ne peut pas faire l’économie de ce geste.

À force d’avaler des couleuvres certains commencent à s’étrangler. J’en rencontre pas mal qui commencent à se poser des questions et d’autres qui chaque samedi, manifestent. Encore quelques couleuvres supplémentaires et nous atteindrons la masse critique de personnes éveillées nécessaires pour renverser la situation.

Car pour moi j’ai confiance, je sais que malgré la propagande, la désinformation et la censure, la vérité finit toujours par émerger. Je vois partout dans le monde des collectifs de citoyens, de médecins, d’avocats (et non des moindres) qui s’organisent pour mener le combat qui nous sortira de ce tunnel. Il nous faudra encore beaucoup de patience et de ténacité mais la lumière est au bout.

 

 

                                                               Christian TORRELL

                                                                     le 6/9/2021

 

Réf 1 : https://bonsens.info/moins-de-50-ans-quels-risques-avec-les-vaccins-covid19-utilises-en-france/

Réf 2 : https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.24.21262415v1.full.pdf

Réf 3 : https://www.youtube.com/watch?v=8dDfgEefgII (minute 12)

Réf 3 : https://trialsitenews.com/covid-19-vaccinations-98-times-more-deadly-than-flu-vaccines-according-to-vaers-reports/

Réf 4 : https://twitter.com/francoisbulloc1/status/1433638498163101703?s=28

Réf 5 : https://www.journaldujura.ch/nouvelles-en-ligne/monde/royaume-uni-les-vaccins-pas-recommandes-aux-12-15-ans

Réf 6 : https://www.lepoint.fr/economie/le-dolder-club-ultra-discret-de-la-big-pharma-a-rendez-vous-lundi-a-paris-08-07-2018-2234140_28.php

Réf 7 : https://twitter.com/dperetti/status/1434802397109444609?s=28

 

.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© gite de Marbois