D’un péril à un autre.

 

Cela fait 2 ans que nous affrontons le péril de la COVID 19 mais, depuis quelques jours nous n’entendons plus parler du virus. Les masques sont tombés, le passe vaccinal est suspendu, les centres de vaccination sont déserts. L’épidémie est-elle terminée ? Pas vraiment : en février 2022 date à laquelle ces mesures ont été annoncées, il y avait encore 300 décès par jour et autant de personnes en soins critiques qu’en novembre 2020 date à laquelle notre président nous confinait ! L’approche des élections, l’irruption d’un deuxième péril encore plus stressant ont fait fuir le virus ; Même les médias n’en parlent plus. Un péril en chasse un autre.

Je vous propose dans ce courrier de faire un bref bilan du péril COVID et de faire une courte analyse du nouveau péril, la guerre en Ukraine, omniprésente sur nos médias.

 

CRISE DU COVID : LE BILAN

 

Ce qui m’a frappé c’est :

- En premier lieu, le très haut niveau de peur entretenu pendant ces 2 années, une peur omniprésente, un matraquage inédit sur nos écrans.

- En second lieu la mise sur la touche de nos 100 000 médecins de terrain et de nos plans pandémie préparés depuis longtemps.

- En troisième lieu la synchronisation / coordination de tous les états : à quelques variantes près, ils ont instauré les mêmes politiques, racontés les mêmes mensonges et pris les mêmes décisions.

En France, le ministre de la santé et le président de la république ont pris les choses en main. Ils nous ont soigné en s’appuyant sur les avis d’un conseil scientifique constitué de quelques personnes cooptées et pour la plupart perclus de conflits d’intérêt.

Ils nous ont dit :

- Nous sommes « en guerre » avec un virus très dangereux, qui fait beaucoup de morts

- Nous devons appliquer des mesures sociales exceptionnelles : confinements, couvre-feux, port du masque, passe sanitaire puis vaccinal

- Il n’y a pas de traitement précoce (paracétamol mis à part)

- Seule la vaccination nous sauvera. 6 mois avant la sortie du vaccin, notre président nous annonçait à la surprise générale : « nous attendons le vaccin ».

 

Toute personne mettant en doute ces « vérités » a été écartée, vilipendée, invisibilisée. La quasi totalité de la presse s’est faite le relais zélé de cette doxa. Les rares journaux qui donnaient un autre son de cloche ont été censurés et/ou traités de complotistes.

 

TOUT EST FAUX :

 

- Un virus vraiment très dangereux ? Qui fait beaucoup de morts ?

 

En 2020, en France la pandémie a fait 99,9 % de survivants.

Dans les 0,1 % de personnes décédées la moitié avaient plus de 85 ans et 80 % étaient atteint de graves comorbidités et les traitements précoces n’ont pas été préconisés !

Voir la justification de ces propos ICI

 

- Mesures sociales exceptionnelles efficaces ?

 

Les mesures telles que : confinement général, couvre feux et port du masque généralisé n’ont pas servi à grand-chose pour freiner les pics épidémiques.

Leur rapport coût/bénéfice est catastrophique.

Les passe sanitaire ont servi à vacciner les jeunes en masse qui n’en avait pas besoin

- Mesures sociales exceptionnelles efficaces ?

Voir la justification de ces propos ICI

 

 

Confinements et couvre feux : je ne connais pas d’études sérieuses montrant l’efficacité de ces mesures. Par contre il y en a au moins 2 très sérieuses (Ioannidis et John Hopkins) qui montrent que ces mesures n’ont pas eu d’effets notables. Leur rapport coût/bénéfice est catastrophique.

Masque : mêmes observations, le masque en population générale, appliqué à tous, semble ne servir à rien. Même notre ministre de la santé nous l’explique maintenant (réf 4).

La Suède qui n’a jamais imposé de confinement et de port du masque a obtenu de meilleurs résultats que nous. Cela se vérifie aussi aux USA en comparant les états avec ou sans masques.

Passe sanitaire : Il a été très efficace pour augmenter le taux de vaccination surtout chez les jeunes qui n’en avaient pas besoin. Grâce (?) à ce passe, la France figure parmi les pays les plus vaccinés. Cependant, pour les enfants en dessous de 11 ans, nous sommes, Dieu merci, le plus mauvais élève avec seulement 4,9 % d’enfants vaccinés.

 

- Pas de traitement précoces ?

 

Parmi tous les mensonges proférés par nos gouvernants, celui-ci est le plus grave. Il a généré des dizaines de milliers de morts en France et des centaines de milliers de morts dans le monde.

Je vous en ai parlé maintes fois dans mes précédentes lettres, cet article (réf 3) fait le point sur ces traitements.

Des centaines de médecins ont soigné en France, il n’ont quasiment pas envoyé leur malades à l’hôpital. Interdit de le dire. Le docteur OCHS au Luxembourg a soigné 800 malades : pas un mort. Il est aujourd’hui suspendu 1 an pour avoir communiqué ses résultats.

Des états entiers ont soigné. 5 fois moins de morts. L’Utar Pradesh en Inde, 250 000 000 d’habitants, a distribué à sa population le Ziverdo Kit à base d’Ivermectine. L’Utar Pradesh a été félicité par L’OMS pour sa gestion de la crise, dans le texte de félicitation pas une seule fois le mot Ivermectine n’apparaît !

 

 

- Un vaccin efficace ?

 

 

Effet de la vaccination dans le monde (Réf 2) :

 

En 2020 sans vaccin 1,91 million de morts du COVID

En 2021 avec 9,3 milliard de doses 3,61 millions de morts du COVID

 

En 2022 : 0,56 millions de morts en 2 mois soit un rythme annuel de 3,36 million de morts avec la moitié de la planète vaccinée et un virus 4,5 fois moins létal que ses prédécesseurs !

 

 

En France, c’est « moins pire » :

Autant de morts de la COVID en 2021 avec vaccin qu’en 2020 sans vaccin.

 

En Angleterre, les chiffres sont plus transparents, le vaccin ne protège même plus des formes graves :

DOXA 1

Avec le variant OMICRON, 90 % des morts COVID sont vaccinés,

plus on est vacciné plus on est vulnérable

 

L’immunité naturelle des personnes vaccinées est-elle été affaiblie par la vaccination ?

 

 

Un vaccin sécure ?

 

Ce vaccin est le vaccin le plus dangereux de tous les temps, il nous soumet à 3 sortes de risques :

Risque n°1 :

Chaque campagne vaccinale provoque une augmentation importante des cas et donc des décès COVID dans les semaines qui suivent l’injection. (les personnes décédées sont encore considérées comme non vaccinées, elles meurent officiellement de la COVID et pas du vaccin qui a pourtant déclenché la maladie).

Risque n°2

Les effets indésirables proprement dits . Hors norme :

200 000 morts déclarés ( 2 000 000 en réalité ?) dans le monde (réf 5)

Voir mes précédents courriers.

Il sort tous les jours des témoignages accablants comme celui de ce lanceur d’alerte Allemand (réf 5)

Risque n°3

Les effets indésirables à moyen terme

Ils commencent maintenant à se préciser et ce n’est que le tout début :

Le service de santé de l’armée américaine a dévoilé devant le sénateur Ron Johnson l’augmentation des pathologie du personnel de la défense en 2021 par rapport à la moyenne des 5 dernières années :

 

Fausses couches +300 %, diagnostics de cancer +300 %, maladies neurologiques : +1000 %, Infarctus du myocarde : +269 %, paralysie faciale : 291 %, infertilité féminine : +471 %, embolies pulmonaires : +477 %…

 

 

GUERRE EN UKRAINE : COURTE ANALYSE

 

À bien des égards le traitement de cette crise ressemble au traitement de la crise COVID. La propagande ou l’hystérie médiatique est la même. Les images d’immeubles dévastés et de population massacrées ont remplacé les images de malades sur des brancards entassés aux portes des urgences ou intubés en salle de réanimation. Sur les plateaux les généraux ont remplacés les médecins. La peur de la guerre est là, bien présente.

Je ne me souviens pas d’avoir vu un tel déchaînement médiatique pour les guerres en ex-Yougoslavie, en Libye, en Syrie, en Afghanistan, au Yémen, en Irak… Toutes ces guerres étaient elles aussi, illégales, aucune n’avait reçu l’aval de l’ONU. Elles ont toutes fait des centaines de milliers de morts. En Irak les américains ont bombardé Bagdad du haut de leurs forteresses volantes : plus d’un million de morts dans la population civile heureusement sans notre aval. Merci Chirac. Dommage qu’il ne soit plus là. Si Poutine est fou que dire de Georges Bush pour un tel crime !

 

On nous raconte que :

- Poutine est un fou sanguinaire assoiffé de pouvoir

- Tous les ukrainiens font bloc face à cette agression

- Les Russes n’hésitent pas à massacrer les populations civiles

- Les troupes russes s’enlisent et que les troupes ukrainiennes pourraient renverser la situation avec l’aide occidentale

 

Bien difficile de connaître la vérité car la plupart de nos médias nous déversent la propagande du caps occidental. Tout comme pour la COVID, il faut entendre d’autres sons de cloches sur le net et se faire notre propre idée.

Pour ma part, j’ai compris que

- cette guerre était en réalité une guerre entre la Russie et les États Unis. Elle a commencée bien avant 2022 : L’OTAN, contre tous les engagements du clan occidental, n’a cessé de se déployer aux frontières de la Russie

- en 2014, suite à la révolution du Maidan, le gouvernement ukrainien de l’époque, corrompu et pro-russe a été remplacé par un gouvernement corrompu et pro-américain. Cette révolution a été fomentée et financée par la CIA qui s’est appuyée sur des milices ukrainiennes néo-nazies.

- depuis 2014, une guerre civile fait rage entre les ukrainiens de l’Ouest pro-européens et ceux de la région du Dombass à l’Est, minoritaires et pro-russe. Cela fait 8 ans que ces derniers sont bombardés et considérés comme des sous hommes ( ref ANNE L) par leurs concitoyens de l’ouest. Pour eux, l’invasion russe est plutôt une libération.

- les civils sont utilisés comme bouclier humain : à Marioupol, ville du DOMBASS pro-russe, les troupes fanatiques néo-nazie du régiment Azov, retiennent la population civile et n’hésitent pas à poster leur snipers et leurs canons sur des bâtiments occupés par des civils.

- les russes ont une supériorité militaire et qu’ils se ne déploient pas dans l’Ouest (Kiev excepté)) où la population leur est franchement hostile

- l’essentiel de l’armée ukrainienne (100 000 hommes) est pris au piège par l’armée russe aux portes du Dombass qu’elle s’apprêtait à envahir.

 

J’ai également compris que les États Unis étaient décidés à aller jusqu’au bout et qu’ils n’hésiteront pas en envoyant des armes et des mercenaires, à transformer l’Ukraine en Liban. Pauvres ukrainiens.

Puis les États Unis ont aussi décidé de faire une guerre économique sans merci à la Russie en envoyant les européens à la tache. L’Europe suit comme un seul homme. L’Europe se suicide économiquement et la France, déjà en piteux état, se suicide avec l’Europe. Nous ne sommes plus une nation souveraine, madame Van der Layen, présidente de la commission non élue décide de tout. Sans aucune concertation elle décide de supprimer les chaînes d’information financées par la Russie et d’envoyer des armes aux ukrainiens.

L’Ukraine a perdu la guerre mais les Etats Unis et leurs vassaux européens jettent de l’huile sur feu pour la faire durer au détriment du peuple ukrainiens qui essuira beaucoup de pertes et des peuples européens qui s’appauvriront encore davantage.

Il me semble qu’il aurait été plus simple de répondre favorablement

 

 

 

DÉTAILS

 

DOXA 1

- Un virus vraiment très dangereux ? Qui fait beaucoup de morts ?

 

En 2020, en France : 65 000 morts de la COVID, la moitié avait plus de 85 ans et 80 % étaient atteints de graves comorbidités.

Au moins 1/3 des patients COVID décédés n’avait pas été hospitalisés pour COVID. Nous le savons maintenant officiellement, les chiffres étaient truqués (Réf 1).

 

Nous sommes 67 millions d’habitants. Les morts dus à la pandémie représentent :

65 000/ 67 000 000 = 0,1 % de la population. Les chiffres sont à peu prés les mêmes en 2020.

 

La pandémie a donc fait 99,9 % de survivants. ( la peste provoquait 1 mort sur 3)

et on n’a pas soigné précocement  ! (pas de prévention, pas de traitements précoces !)

 

Selon l’INED l’espérance de vie à baissé au maximum de 0,4 mois ce qui a fait dire au professeur Raoult « le bouleversement démographique attendu ou espéré ? (en souriant) n’a pas eu lieu ! »

 

 

DOXA 2

- Mesures sociales exceptionnelles efficaces ?

 

Confinements et couvre feux : je ne connais pas d’études sérieuses montrant l’efficacité de ces mesures. Par contre il y en a au moins 2 très sérieuses (Ioannidis et John Hopkins) qui montrent que ces mesures n’ont pas eu d’effets notables. Leur rapport coût/bénéfice est catastrophique.

Masque : mêmes observations, le masque en population générale, appliqué à tous, semble ne servir à rien. Même notre ministre de la santé nous l’explique maintenant (réf 4).

Le professeur RAOULT cite une récente étude (réf 6) qui va dans le même sens et nous explique qu’il faudrait réserver le port du masque aux personnes malades et aux soignants qui sont en contacts avec beaucoup de malades contagieux.

La Suède qui n’a jamais imposé de confinement et de port du masque a obtenu de meilleurs résultats que nous. Cela se vérifie aussi aux USA en comparant les états avec ou sans masques.

Passe sanitaire : Il a été très efficace pour augmenter le taux de vaccination surtout chez les jeunes qui n’en avaient pas besoin. Grâce (?) à ce passe, la France figure parmi les pays les plus vaccinés. Cependant, pour les enfants en dessous de 11 ans, nous sommes, Dieu merci, le plus mauvais élève avec seulement 4,9 % d’enfants vaccinés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réf 1 : Intervention d’Alice Desbiole devant le Sénat : « un ange masqué est passé dans le sénat »

https://www.covid-factuel.fr/2022/02/13/covid-pass-vaccins-elle-nous-dit-tout/

Réf 2 : Ou en est-on dans le monde ?

https://www.covid-factuel.fr/2022/03/07/covid-19-ou-en-est-on-dans-le-monde/

Réf 3 : traitements précoces

https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/covid-19-les-francais-savent-ils-des-2020-possible-soigner

Réf 4 : Olivier Véran nous explique en mars 2022 que le masque ne sert à rien

https://t.me/XavierBazin/984

Réf 5 : un lanceur d’alerte allemand fait le point sur les dangers du vaccin

https://www.kla.tv/Coronavirus-fr/21793&autoplay=true

Réf 6 : Raoult explique entre autres que le vaccin n’est pas efficace et que le port du masque généralisé ne sert à rien

https://www.youtube.com/watch?v=wjJdopl8Y_Q

 

 

 

 

 

<< Nouvelle zone de texte >>

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© gite de Marbois